Modélisation 3D

Modélisation 3D

Modélisation 3D


La modélisation 3D détermine la définition géométrique d’une infrastructure ou d’un produit. Combinée aux simulations numériques, cette activité représente ainsi une série de ” prototypes virtuels ” et facilite, en plus, l´optimisation des processus. Moyen de communication exceptionnel entre tous les intervenants, la modélisation 3D permet de valider virtuellement une composante au niveau formel, dimensionnel, de l´intégration de composantes standards.
Elle constitue le noyau d´où découle plusieurs autres activités telles que:

  • Le design industriel,
  • Le maquettage 3D virtuel,
  • La simulation numérique,
  • La fabrication d´outillages et de moules,
  • La création des différents dessins 2D,
  • Le prototypage rapide, etc.

 

Scannage 3D

Scannage 3D est une méthode de mesure sans contact qui consiste à balayer l’objet à mesurer. Les mouvements nécessaires aux déplacements du rayon laser sont mesurés avec précision, ce qui permet d’acquérir un positionnement précis dans l’espace de tous les points d’impact du laser. Le faisceau est de fréquence élevée, ce qui permet l’acquisition de plusieurs milliers de points en un laps de temps très court. Les méthodes de mesure actuelles permettent l’acquisition de 50 000 points/s à 1 000 000 points/s.

Il en résulte un nuage de points tridimensionnels représentant l’objet avec précision et exhaustivité. Les nuages de points peuvent ensuite être traités au moyen des logiciels : permettant des mesures, la génération de documents techniques (DAO), la modélisation (CAO), des rendus 3D, l’animation via une interface web etc.

Les avantages de cette méthode sont l’acquisition rapide des données, la confiance dans l’information fournie, la facilité de compréhension de la scène levée, des données riches, le tout avec une précision de l’ordre de 1 cm à 100 m et de manière déportée, sécurisée et sans contact. Les applications sont multiples :

  • Archéologie,
  • Bâtiment,
  • Architecture,
  • Topographie urbaine,
  • Milieu industriel,
  • Mines,
  • Carrières,
  • Médico-légal (accidents, scènes de crimes etc.)

Design industriel et projets architecturaux

Le design industriel contribue amplement au succès des projets. Tout au long des projets, le design industriel assure le respect des caractéristiques importantes du produit telles que la fonctionnalité, l´ergonomie, la sélection de matériaux et de procédés, l´esthétique, etc..

Cette contribution importante débute dès la phase d´idéation où se clarifie l´orientation du concept jusqu´à la réalisation des prototypes.

Maquette 3D virtuelle navigable interactive

Lors de la phase conceptuelle, des maquettes fonctionnelles et non-fonctionnelles procurent une validation physique du produit en cours de développement.

Au delà d´une image 3D, les maquettes permettent ainsi une validation et un raffinement des besoins avant le développement détaillé du produit.

Par la suite, des activités de prototypage sont accomplies pour valider la conception détaillée du produit.

Retro Ingénierie

Lorsqu´une base de données 3D formelle ou dessins 2D d´une infrastructure existante n´est pas disponible, la récupération de la géométrie d´un produit existant s´effectue par le biais d´une digitalisation afin d´obtenir un nuage de points définissant numériquement la composante.

Celui-ci est par la suite récupéré par un de nos outils de modélisation 3D pour la création d´une base de données intègre grâce à une modélisation planifiée pour en faciliter son utilisation ultérieure.

Simulation des procédés industriels

La simulation des procédés représente plus que jamais une part importante de l’activité R&D des industries et conditionne directement la qualité des produits et le potentiel d’innovation de celles-ci. Elle se révèle particulièrement efficace pour évaluer les critères de faisabilité du procédé envisagé à des coûts concurrentiels dans des délais de plus en plus courts.

Ces simulations sont par nature pluridisciplinaires et nécessitent l’étude et la maitrise de nombreux processus interdépendants.

Ces processus requièrent généralement une modélisation numérique des interactions complexes entre les phénomènes thermiques, métallurgiques et mécaniques.